Accueil > Cures thalasso > Sauna cabine infrarouge

Le sauna à infrarouge pour une cure d’amincissement

Vivez le sauna autrement avec les cabines infrarouge. Si le sauna traditionnel travaille essentiellement la peau, le sauna infrarouge contribue à éliminer les calories et les capitons graisseux.

Les bienfaits des infrarouges

Contrairement aux rayons ultraviolets, les infrarouges ne constituent pas une menace pour l’homme. D’ailleurs, le corps humain lui même émets des infrarouges. Intégrés aux saunas, ces rayons infrarouges apportent une différence par rapport aux saunas traditionnels où la température ambiante varient entre 80 et 100°C. En effet, la température dans une cabine infrarouge peut atteindre les 65°C, mais une température constante à 40°C est amplement suffisante pendant toute la séance. De plus, les rayons infrarouges agissent directement sur la peau jusqu’à 3cm à l’intérieur du corps, sans forcément perturber la température de l’air. Vous n’aurez donc pas à suffoquer en respirant de l’air chaud. En ce point, le sauna à infrarouge convient bien aux personnes qui supportent mal la chaleur et les températures élevées.

La chaleur par les infrarouges agit de façon directe et profonde, et augmente la température interne et externe du corps. Ce qui a pour conséquence une forte sudation qui rejette avec elle de l’eau (à 80%), des toxines, de la graisse et des métaux lourds. Une séance de 30mn en cabine infrarouge permet d’éliminer entre 600 et 800 Kcal. De l’extérieur, la peau du visage et du corps est purifiée et respire vitalité et douceur. Comme les muscles et les organes sont stimulés, le sang circule plus vite et améliore ainsi l’oxygénation des muscles. En plus de retirer les toxines des tissus adipeux, le sauna à infrarouge aide à prévenir le rhume ou la grippe. Au niveau des muscles, il soulage les douleurs et prépare efficacement aux futurs efforts musculaires.

Une cabine infrarouge chez soi

Les formules de cures sont composées de plusieurs soins répartis sur plusieurs jours. Aussi, les centres thalasso proposent souvent les séances de sauna à infrarouge en combinaison avec d’autres soins. La possibilité d’installer une cabine de sauna à infrarouge à domicile peut également être envisager. Mais cette démarche constitue un investissement à long terme, il ne faudra donc pas hésiter à choisir la qualité. La plupart des modèles de cabines infrarouge sont faciles à monter et se branchent simplement sur le secteur. Il en existe qui peuvent abriter jusqu’à 6 personnes. Vous pouvez la placer dans n’importe quelle pièce de votre maison car elle ne produit pas d’humidité. Si vous le souhaitez, vous pourrez équiper votre cabine d’un lecteur CD adapté, et l’agrémenter de fonctions aromathérapiques et chromothérapiques.

Avant de commencer vos séances de sauna à domicile, veillez à boire de l’eau minérale avant et après la séance puisque la transpiration en fait perdre une grande quantité. Réglez ensuite la température des infrarouges pour procéder au préchauffage (5 à 10 minutes). Dans la cabine, préferez une position assise pour que les infrarouges atteignent unifromément tout le corps. Le résultats ne sera que meilleur. Quand vous commencé à transpirer, il vous sera alors possible de laisser la porte de la cabine ouverte si la chaleur est trop élevée. Assurez vous juste que la température ne descende pas en dessous de 40°C. Après la séance, laisser reposer votre corps pendant une dizaine de minutes, puis optez pour une douche à l’eau tiède.



Le sauna à infrarouge pour une cure d’amincissement

thalasso

L’hiver est là, avec son charme et ses caprices. Vos petits problèmes de santé refont surface ? Un sympathique séjour thalasso ne vous fera alors que du bien. Mais où partir ? Nos conseils pour choisir la destination idéale.

Cure thermale pour les maladies neurologiques

Même si une cure thermale ne guérit pas les pathologies neurologiques, elle peut toutefois améliorer les conditions de vie des malades en agissant sur les symptômes. Elle est conseillée aux patients atteints de la maladie de Parkinson, de la polio, de l’hémiplégie, de sclérose en plaques en complément d’un traitement médical.



Derniers Articles