Accueil > Centres de thalasso > les onsen japonais

Les « onsen », l’art du thermalisme nippon

Le thermalisme est un véritable culte auquel les Japonais s’adonnent depuis plus de 2000 ans. Réputés pour leurs vertus thérapeutiques, les « onsen » ou « sources chaudes japonaises » procurent un sentiment de bien-être et de soulagement.

Les « onsen », lieux privilégiés des Japonais

De par la nature volcanique de ses terres, le Japon est le pays qui possède le plus grand nombre de sources chaudes au monde. Exploitées par les habitants, ces sources thermales sont aujourd’hui devenues les lieux les plus prisés des Japonais et des touristes étrangers, en matière de bien-être et de relaxation. Les onsen, des sources naturellement chaudes sont pourvues d’une température extrêmement élevée, entre 90 et 100 degrés. Mais depuis que plusieurs établissements dédiés à la thalassothérapie ont pris place autour de ces lieux privilégiés, la température de l’eau qui arrive dans les bassins artificiels a été modérée aux alentours de 45 degrés. De plus, ces eaux sont filtrées de façon à ceux qu’aucun élément nocif ne parvienne jusque dans les bains.

Les « onsen », sources chaudes uniques au monde

L’eau des onsen est composée de plusieurs types de minéraux qui ne sont pas présents dans d’autres sources chaudes de la planète. Elle contient du soufre, du fer et du chlorure de sodium réputés pour leurs effets, thérapeutique et médicinal. Cet approvisionnement en minéraux a été favorisé par la dissolution des roches volcanique lors de la remontée de l’eau à la surface. Avec cette combinaison extrêmement variée, les onsen se présentent sous différentes couleurs selon la prédominance des minéraux contenus dans l’eau. Les bains onsen, se trouvent généralement dans la nature, au milieu de cyprès japonais. Ils sont faits de marbres et de granits. Mais aujourd’hui plusieurs hôtels sont pourvus de bassins onsen pour allier à la fois bains, massages et nourriture japonaise.

Les rituels « onsen », propres aux Japonais

Les onsen sont des endroits particuliers où plusieurs règles sont de mise. Selon la tradition, le port des maillots de bain n’y est pas autorisé. Jusqu’à la fin du 19e siècle, les bains étaient mixtes. Cependant, depuis que le Japon s’est ouvert au monde occidental et que le pays est devenu l’une des plus grandes puissances mondiales, les traditions ont laissé place à un mode de vie plus moderne. Désormais, à l’exception des pratiques qui sont restées conformistes, les bains onsen sont séparés en deux compartiments pour femmes et pour hommes. Pour plus de pudeur à la nudité, le port d’une petite serviette en guise de cache-sexe est désormais autorisé. La nudité n’est pas une honte pour les Japonais. C’est un moment privilégié ou les barrières sociales sont levées.



Les « onsen », l’art du thermalisme nippon

grands bains monetier

Que diriez-vous d’un bain fumant au milieu des pics montagneux, à 1500 m d’altitude ? Destination bien-être par excellence, Monêtier-les-Bains vous invite à profiter des bienfaits de ses sources volcaniques à 45°C.

Centre thalasso à Agadir

Station balnéaire célèbre du Maroc, Agadir est également une des destinations thalasso les plus sollicitées du Maghreb. Voici le Palais des Roses et Dorint Atlantic Palace, deux centres de thalassothérapies très réputés de la ville.



Derniers Articles