Accueil > Soins humides > l'hydrothérapie

L’hydrothérapie : l’eau au coeur des soins thérapeutiques

Les bienfaits de l’eau sur le corps ont été prouvés, depuis longtemps. Les Grecs et les Égyptiens furent les premiers à découvrir ses avantages. Depuis, les centres dédiés aux soins par l’eau se sont multipliés.

L’historique de l’hydrothérapie

Antonius Musa est considéré comme le père de l’hydrothérapie : ce citoyen grec conseilla à l’empereur Auguste, qui souffrait de problèmes de foie, de faire des bains d’eau froids. L’empereur guérit immédiatement, et c’est à cette date, en 23 av. J.-C., que naquit l’hydrothérapie. Les Romains prenaient leur bain quotidiennement dans les thermes, des sources naturelles d’eaux chaudes. Les Grecs vénéraient l’eau, convaincus de ses vertus thérapeutiques. Les Indiens se purifiaient physiquement et psychiquement dans le Gange. De même, les Amérindiens possèdent leur hutte à sudation : ils s’y enferment afin de bénéficier de la chaleur de l’eau, et soigner leurs maux.

En Occident, cette pratique fut banalisée grâce à l’abbé Sébastien Kneipp(1821-1897), qui se serait guéri de la tuberculose. Cette nouvelle fait le tour du monde, et remet les soins par l’eau sur le devant de la scène. Aux États-Unis, le Dr John H. Kellogg (1852-1943) écrit un ouvrage intitulé Rational Hydrotherapy, qui traite de tous les maux que peut soigner l’eau. Le livre connait un véritable succès, et plusieurs centres de thalassothérapie, de thermalisme, de balnéothérapie voient le jour. Cependant, il faut faire la différence entre les centres qui visent à traiter les maladies, et ceux dédiés au bien-être et à la relaxation.

Les principes de l’hydrothérapie

L’hydrothérapie regroupe toutes les formes de thérapie qui utilisent l’eau, sous des formes variées : compresses, gargarismes, vapeur, jet d’eau. L’eau peut être celle du robinet, minérale, de source, mais aussi gazeuse. L’hydrothérapie est associée à l’aromathérapie, par l’ajout d’huiles essentielles, de vinaigre et de sels d’Epsom, pour accroitre les bienfaits de l’eau. Beaucoup d’études ont été conduites sur l’hydrothérapie, et il en est ressorti qu’elle soulage de nombreuses maladies telles que l’ostéoporose, l’arthrose, l’arthrite, ainsi que les rhumatismes.

Les découvertes mettent le doigt sur les bienfaits de l’eau chaude : elle permet de lutter contre les infections, et permet la sudation. En un mot, la chaleur aide à diminuer la pression artérielle et augmente l’irrigation sanguine de la peau et des muscles. C’est cet effet de dilatation qui permet de soulager les maladies chroniques, et les spasmes musculaires. Les bains de vapeur permettent d’ouvrir les pores de la peau, et ainsi évacuent les déchets toxiques accumulés par l’organisme. L’eau froide au contraire fait contracter les vaisseaux. Elle est prodiguée pour soulager l’inflammation. Elle est souvent utilisée en alternance avec les traitements d’eaux chaudes.



L’hydrothérapie : l’eau au coeur des soins thérapeutiques

Les soins en thalasso

À la carte des thalassos sont présentés des soins, conçus pour répondre à des besoins spécifiques. Ils sont essentiellement dédiés pour prendre soin de son capital beauté ou encore pour une simple parenthèse de détente et de remise en forme. Guide de quelques soins incontournables.

Boue et algues en thalassothérapie

La boue et les algues marines sont particulièrement utilisées en thalassothérapie pour leurs composants riches en sels minéraux et en oligo-éléments. Appliquées directement sur les parties à traiter, elles agissent efficacement et dans un court délai. L’enveloppement d’algues et de boue peut être pratiqué à la fois pour des traitements internes et externes.



Derniers Articles